A Ricerca | Le portail de la Recherche de l'Université de Corse
A Ricerca |
Attualità

Sonder l'univers primordial avec les ondes gravitationnelles

Conférence grand public Mardi 17 juillet à 19h00 donnée par Géraldine Servant, Christophe Grojean et Jean Orloff
Parmi les avancées scientifiques majeures de ces dernières années, la découverte du boson de Higgs et la détection des ondes gravitationnelles sont des succès spectaculaires couronnant des décennies d’effort d’une large communauté.
Ces découvertes confortent deux concepts fondamentaux en physique, celui de la génération de la masse des particules élémentaires et de la dynamique de l’espace-temps. En même temps, elles ouvrent des champs d’exploration nouveaux pour la compréhension de ces concepts au niveau quantique. Par ailleurs, les observations cosmologiques montrent que la description actuelle de la matière et de ses interactions est incomplète.
Parmi les questions ouvertes figurent : la nature de la matière noire qui constitue la plupart de la matière de l’univers aujourd’hui ; l’absence d’antimatière dans le cosmos ; l’origine de l’accélération de l’expansion de l’univers aujourd’hui et dans les premiers instants juste après le Big Bang.
Toutes ces questions sont reliées à la physique des particules dans l’univers primordial et nécessitent l’établissement d’une théorie quantique cohérente incluant la gravité. Nous décrirons ce contexte très riche en nouvelles données expérimentales, venant des collisionneurs tels que le LHC, mais aussi d’autres expériences de physique des particules, notamment de recherche de matière noire, de campagnes d’observation cosmologique et bien sûr, d’observatoires d’ondes gravitationnelles tels que LIGO.
à télécharger
DOMINIQUE DONZELLA | Mise à jour le 12/07/2018
Rendez-vous

Mardi 17 juillet 2018 de 19h00 à 20h00

Institut d'Etudes Scientifiques, Cargèse, Cargèse

Dans la même rubrique
Mercredi 05 septembre 2018 de 19h30 à 20h30 Si dolce 'l tormento