A Ricerca | Le portail de la Recherche de l'Université de Corse
A Ricerca |
Attualità

L'exposition "Gênes et Bastia, deux foyers emblématiques d'un art religieux populaire" visible dans la Cour du Musée de Bastia

L’exposition "Gênes et Bastia, deux foyers emblématiques d’un art religieux populaire. Etude iconologique, iconographique et plastique des édicules votifs à l’époque moderne et contemporaine" réalisée par le projet "Identité, Cultures : les Processus de  Patrimonialisation" du Laboratoire Lieux, Identités, eSpaces et Activités (CNRS / Université de Corse) sera proposée du 7 juillet au 17 septembre dans la Cour du Musée de Bastia.

 

"Gênes et Bastia, deux foyers emblématiques d'un art religieux populaire"

Depuis 1380, date de la fondation de Bastia par la République de Gênes, les deux cités seront liées à la fois sur le plan politique,  économique et artistique. À partir du XVIe, Bastia devient la capitale génoise de la Corse et le restera jusqu’au XVIIIe siècle. Ainsi, cette cité deviendra un foyer artistique important pour la Corse et qui sera également reconnu au sein de la Méditerranée. Les chercheurs de l’Université de Corse ont voulu mettre en exergue un axe artistique lié à une tradition populaire qui s’opère à partir de l’époque Moderne (XVIe - XVIIIe siècle) dans la capitale ligure et gagnera rapidement la Corse à travers sa capitale. Cet art populaire prend l’aspect d’édicules votifs qui se traduisent sous la forme de niches érigées sur la voie publique comportant une image pieuse à destination des passants. Les édicules votifs illustrent parfaitement un art à la portée du peuple qui s’introduit dans les quartiers, les rues et s’affiche sur les façades des maisons de notables. Ils incarnent la volonté du peuple de bénéficier de la protection divine en dehors des murs sacrés. Ces oratoires seront alors embellis tout au long des siècles tant à Gênes qu’à Bastia. Vénérés, les édicules deviennent des lieux de prière incontournables de l’époque Moderne à l’époque Contemporaine (XIXe - XXIe siècle).

 

Les panneaux

01. Présentation et sommaire
02. Le rayonnement artistique de Gênes, métropole ligure et son impact sur la ville de Bastia
03. Les premiers édicules votifs ou l’expression d’un art populaire
04. Les édicules à vocation protectrice contre les maladies et les peurs de l’Époque Moderne
05. L’évolution plastique des édicules du Moyen Âge à la Renaissance
06. Le baroque ou la théâtralité des matériaux
07. Conception d’un art hors des murs sacrés
08. Les édicules et les saints protecteurs des quartiers
09. Apparition de nouveaux vocables au lendemain du concile de Trente (1545-1563)
10. Les commanditaires des niches votives
11. L’emplacement des niches votives au sein des demeures de notables
12. Le choix des vocables en relation avec le statut et les activités des notables
13. Le rôle des confréries et des corporations dans l’expansion de cet art populaire
14. Qui étaient les réalisateurs des niches votives et de leur statuaire?
15. Les niches votives présentes dans les intérieurs des demeures
16. Les originalités en matière d’iconographie
17. Les édicules votifs, une tradition qui perdure durant l’époque contemporaine
18. Conclusion: les moyens entrepris par les villes de Gênes et de Bastia en matière de sauvegarde et de valorisation envers ce patrimoine religieux à caractère populaire

 

Réalisation

Exposition réalisée par l’Université de Corse - Laboratoire "Lieux, Identités, eSpaces, Activités" (CNRS / Université de Corse)
Projet Identités, Cultures: les Processus de Patrimonialisation (ICPP)
Médiathèque culturelle de la Corse et des Corses (M3C)

Porteur du projet :
Frédérique Valery, Docteur en langues et cultures régionales, mention histoire moderne.
Vacataire en Histoire des Arts, Università di Corsica Pasquale Paoli - Laboratoire LISA

Superviseurs du projet :
Pr. Dominique Verdoni, Professeur de Langues et Cultures Régionales, Responsable de la Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses
Feu Pr. Antoine-Laurent Serpentini, Professeur d’Histoire Moderne

Avec la collaboration de :
> Jean Castela, PRAG, Responsable Pédagogique de Licence professionnelle Guide conférencier
> Catherine Campocasso, PRAG et Responsable Pédagogique de la Filière des Arts Plastiques
> Vanessa Alberti, MCF en Histoire Moderne
> Lisa D’Orazio, Ingénieur de Recherches, M3C
> Aurélien Leoni, Ingénieur d’Etudes, M3C
> Sylvia Flore, Ingénieur d’Etudes, Responsable de la communication de l’Université de Corse
 

PHILIPPE ROCCHI | Mise à jour le 13/12/2016
Rendez-vous

Du jeudi 07 juillet 2016 au samedi 17 septembre 2016

Cour du Musée de Bastia, Bastia

Dans la même rubrique
Du mardi 28 mars 2017 à 09h00 au jeudi 30 mars 2017 à 18h00 Journées des Arts et de la Culture dans l'Enseignement Supérieur - JACES
Du jeudi 16 février 2017 à 17h00 au samedi 25 mars 2017 à 13h00 Guarda fratellu ! Affissu è cuntestazione in Corsica 1970 / 1990
Du mercredi 15 février 2017 au lundi 13 mars 2017 Exposition : "Goya, peintre de l'extrême. Los Caprichos"