A Ricerca | Le portail de la Recherche de l'Université de Corse
A Ricerca |
Attualità

Exposition U Piazzile di i tuvarelli : regard sur un hameau pastoral traditionnel du 16 au 21 septembre à Galéria

Le Laboratoire Lieux, Identités, eSpaces, Activités (CNRS / Université de Corse) présentent du lundi 16 au samedi 21 septembre 2013, l'exposition "U Piazzile di i tuvarelli : regard sur un hameau pastoral traditionnel" à la Casa Marina à Galéria .
 

Du lundi 16 au samedi 21 septembre 2013
Exposition : "U Piazzile di i tuvarelli : regard sur un hameau pastoral traditionnel"

Casa Marina, Galéria


L'exposition, présentée en mars 2012 à la caserne Padoue à Corte, a été réalisée dans le cadre du projet de recherche "Identités et Cultures : les processus de Patrimonialisation", et permet de porter un regard archéologique et ethnologique sur un hameau pastoral traditionnel de la vallée du Fangu en Corse.

L'ouvrage et l'exposition ont été réalisés dans le cadre du projet de recherche "Identités et Cultures : les processus de Patrimonialisation", et permettent de porter un regard archéologique et ethnologique sur un hameau pastoral traditionnel de la vallée du Fangu en Corse. L’idée de mettre l’accent sur un hameau pastoral quasiment abandonné mais qui donne néanmoins quelques signes d’une fréquentation actuelle est venue peu à peu. Tout d’abord en s’imprégnant, au fil des visites, de la beauté de l’imbrication heureuse de la pierre et de la végétation de cet endroit chargé de souvenirs rappelés par quelques personnes de la région. Une promenade le long de cet habitat traditionnel ne peut laisser indifférent surtout lorsque les rayons du soleil jouent avec les feuilles des oliviers témoins d’une occupation passée. Si l’on y ajoute le spectacle des murs en pierre sèche formant des figures diverses, fruit d’un labeur que l’on sait avoir été dur et régulier, on a tendance, passé le moment de pure émotion, à vouloir en apprendre un peu plus sur la vie d’autrefois au fond de ce vallon. Et à faire en sorte, sans doute réflexe de l’archéologue voire de l’ethnologue, que parlent enfin ces vieilles pierres. 
Après le coup de coeur vint donc le temps de la réflexion. Une réflexion préparée par une série d’interventions ou de réalisations qui, ajoutées ou conjuguées, finirent par proposer un solide terrain pour la conduite de cette recherche.

 


Michel Claude Weiss, Professeur émérite de l'Université de Corse


Horaires
de 10h à 12h et de 14h30 à 16h30

Téléchargez l'affiche
Téléchargez le dossier de presse

 

JEROME CHIARAMONTI | Mise à jour le 01/03/2017