A Ricerca | Le portail de la Recherche de l'Université de Corse
Chaires  |
Chaire Maladies infectieuses en contexte insulaire

Chaire Maladies infectieuses en contexte insulaire

La chaire mixte d’excellence Inserm - Université de Corse

Dans le cadre d’une politique scientifique commune, l’Université de Corse et l’Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) ont mis en place en février 2014 une chaire mixte "Recherche sur les maladies infectieuses d’origine virale avec des approches génétique et épidémiologique dans un contexte insulaire".

Malgré les progrès récents, les maladies infectieuses restent toujours un problème majeur en santé publique, comme en témoignent par exemple la très récente apparition du virus d’influenzae A(H7N9) et du nouveau coronavirus (Mers-CoV). Le programme de recherche permettra d’étudier la variabilité génétique des agents pathogènes (tels que les virus influenzae) corrélée à celle des populations humaines dans le cadre d’études épidémiologiques sur les maladies infectieuses. Ces recherches s’avèrent très importantes pour une meilleure compréhension de la relation complexe hôte-pathogène, et pour le développement des outils de surveillance et de contrôle de diffusion des épidémies.

Les épidémies annuelles de grippe et la menace constante d’une pandémie présentent un défi unique pour la santé publique et la recherche biomédicale dans le monde entier. Les îles telles que la Corse se heurtent souvent à des problèmes d’accessibilité de l’offre de soins pour tout ou partie de leurs populations. Elles constituent ainsi un lieu de réflexion et d’observation particulièrement intéressant à la fois pour la gestion médicale et sanitaire des maladies infectieuses endémiques et pour la gestion des "crises" sanitaires suscitées par des épidémies de maladies émergentes.

Ce projet de recherche permettra :

  • La mise en place d’un consortium entre les principales structures de santé en Corse (Agence Régionale de Santé, Observatoire Régional de Santé, Cellule Inter-Régionale d’Epidémiologie Sud) essentielle pour poser les bases d’une recherche de haut niveau mais aussi un système de veille sanitaire coordonné et dynamique.
  • L’élaboration d’un très grand nombre de données épidémiologiques et biologiques dans leurs composantes environnementales, sanitaires, sociales qui permettront de mieux comprendre l’impact des structurations des populations des virus et des hôtes sur la dynamique de la transmission de la grippe.
  • L’attractivité que représentera un tel recueil multiforme de données représentera un atout pour la Corse dans le monde de la recherche multidisciplinaire sur les thématiques du vivant, de l’environnement et de la santé.
  • Des travaux de recherche sur l’épidémiologie et la virologie d’autres pathologies infectieuses en collaboration avec l’Inserm et l’Institut Pasteur.

C’est dans cette thématique que s’insère l’activité scientifique de la chaire mixte Inserm-Université de Corse.

 

Chaire portée par l'Equipe d'Accueil Bioscope Méditerranée (Université de Corse) et l'Inserm

Page mise à jour le 14/09/2016 par PHILIPPE ROCCHI