A Ricerca | Le portail de la Recherche de l'Université de Corse
A Ricerca |
Attualità

Séminaire : "L'art baroque en Méditerranée" le vendredi 19 juin à partir de 9h




Vendredi 19 juin à partir de 9h
Séminaire : "L'art baroque en Méditerranée"

Amphi Ribellu, UFR Lettres, Campus Mariani, Corte




Le Laboratoire Lieux, Identités, eSpaces et Activités organise le vendredi 19 juin un séminaire qui abordera le thème de "L'art baroque en Méditerranée". Celui-ci se déroulera à partir de 9h dans l'amphi Ribellu (UFR Lettres, Campus Mariani) à Corte. Ouvert à tous, ce séminaire est placé sous la responsabilité scientifique de Frédérique Valery, Maître de conférences associé en Langue et Culture Régionales à l'Université de Corse.

L'art baroque en Méditerranée
Ce séminaire prendra la Corse pour objet central, dans la mesure où l'importance à la fois quantitative et qualitative de ses édifices religieux n'a pas encore fait l'objet d'une histoire comparative permettant de les situer dans le cadre d'une caractérisation géographique de l'architecture post-tridentine depuis la fin du XVIe siècle.

Parmi les nombreux foyers baroques de Méditerranée, la Corse se distingue par l'implantation rurale de cet art d'apparat généralement urbain. Largement représenté à Bastia dès le début du XVIIe siècle dans l'architecture comme dans les arts visuels (sculpture, peinture, arts décoratifs, mobilier liturgique), le style baroque s'étend au XVIIIe siècle à certaines régions dont l'économie est particulièrement développée, comme la Balagna ou la Castagniccia.

La complexité des liens politiques et culturels qui unissent la Corse avec Gênes, Rome et Naples d'une part, d'autre part avec l’Espagne, autorise une approche comparative plurielle, dont l'objectif est de mieux cerner à la fois les continuités, les phénomènes d'acculturation et les particularismes locaux d'un patrimoine artistique commun qui est tout à la fois matériel (architectural, pictural, organologique) et immatériel (poésie, musique, traditions).

Cette rencontre interdisciplinaire propose donc d'interroger l'art baroque non seulement comme une esthétique, mais également comme un courant de pensée et un art de vivre, dont les manifestations et les modes d'expérimentation peuvent varier selon les lieux. On se demandera en outre si (et comment) l'art baroque peut être considéré aujourd'hui comme un facteur constitutif de l'identité patrimoniale de la Corse, en élargissant la perspective à des problématiques socioculturelles, économiques et symboliques.

PROGRAMME

9h20 : Discours introductif
9h30 : La Pensée baroque en Italie et en Espagne, Françoise Graziani
10h : Les représentations iconographiques de la mort dans l’art baroque en Méditerranée, Frédérique Valery
10h30 : Affleurement du baroque : Comment en Corse au détour des recherches et des visites de sites, la culture baroque affleure avec insistance dans l’urbanisme, l’architecture, la peinture et même le patrimoine immatériel, Jean-Marc Olivesi
11h : Les églises baroques en Balagna, Letizia Castellani
11h30 : Le mobilier religieux baroque en Corse étudié par le Service Régional de l’Inventaire, quelques exemples remarquables.
Jean-Charles Ciavatti

14h : Un nodo significativo nel tessuto del barocco mediterraneo : Genova nella Seconda Metà del XVII secola, Lauro Magnani
14h30 : Art pictural et ethnolinguistique : le cas du Baroque Corse
Jean-Guy Talamoni
15h00 : Présentation des décors de stuc des églises baroques en Corse aux XVIIe et XVIIIe siècle à travers les œuvres choisies de quelques maîtres stucateurs, Caroline Paoli
15h30 : Musique baroque et polyphonie Corse, l’alchimie lumineuse possible lors de la Via Crucis, Dominique Beveraggi
16h : L’église de la Miséricorde de Nice, Jean Castela
16h30 : Clôture du séminaire.
 
Retrouvez toute l'actualité de l'UMR LISA
sur
umrlisa.univ-corse.fr


Téléchargez l'affiche

JEROME CHIARAMONTI | Mise à jour le 11/04/2017