A Ricerca | Le portail de la Recherche de l'Université de Corse
Plateformes  |
Plateforme PAGLIA ORBA

Plateforme PAGLIA ORBA

Les plateformes PAGLIA ORBA et MYRTE sont un projet phare de transfert de technologie mené par l'Université de Corse et le CNRS. Il porte sur l'hybridation de systèmes de production et de stockage de l'énergie utilisant comme source renouvelable le rayonnement solaire.
 
 
Présentation

Le micro-réseau PAGLIA ORBA (Plateforme Avancée de Gestion éLectrique Insulaire Associant stOckage et énergies Renouvelables - oBjectif Autonomie) est issu de l'engagement de trois partenaires, l'Université de Corse Pasquale Paoli, le Centre National de la Recherche Scientifique et le Commissariat à l'Énergie Atomique et aux Energies Alternatives via l'Institut National de l'Energie Solaire. Il met en oeuvre le couplage de l'énergie solaire avec des unités de stockage multiples. Il vise à étudier le mix d'unités de stockages couplées à des énergies renouvelables dans un contexte de réseau électrique intelligent en vue de fournir l'énergie à des logements, des bureaux et des véhicules.

PAGLIA ORBA est soutenu par la Collectivité Territoriale de Corse, l'Europe et l'Etat. Il est labéllisé par le pôle de compétitivité Capenergies. Le micro-réseau se situe à Ajaccio (Vignola), en Corse, au centre d'études Scientifiques Georges Peri de l'Université de Corse/CNRS.



Le micro-réseau électrique PAGLIA ORBA est représentatif d'un village ou d'un quartier.
Sa Puissance est comprise entre 50 et 150 kW. Il est composé :

  • De moyens de productions solaires photovoltaïques et à concentration,
  • De moyens de stockages électrochimiques, mécaniques et chimiques
  • De consommations liées à différents usages des bâtiments (bureaux logements) et au transport (véhicules électriques).

Le tout piloté par un système de gestion intelligente de l'énergie.

 

Contexte

Les systèmes énergétiques intelligents permettent de répondre à trois défis de la transition énergétique :

  1. L'efficacité énergétique via le pilotage de la demande avec des consommateurs actifs dans la maîtrise fine de leur consommation ;
  2. L’insertion massive de moyens de production renouvelable intermittente sur les réseaux électriques ;
  3. L’insertion des véhicules électriques sur les réseaux de distribution de l’électricité via la problématique de gestion de la charge.


Le déploiement des technologies de systèmes énergétiques intelligents a donc un rôle essentiel à jouer comme clef-de-voûte de la transition énergétique en support à l’efficacité énergétique, au développement des énergies renouvelables et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

En Corse, ces enjeux énergétiques sont fixés dans le Plan d’Aménagement et de Développement Durable de la Corse (PADDUC) et dans les orientations du Schéma Régional Climat Air-Energie (SRCAE) avec comme priorités :
--> le développement économique autour des nouvelles technologies de l’énergie,
--> leur intégration dans les grandes infrastructures (ports) et les grands équipements (hôpitaux, centres administratifs...),
--> l’aménagement de l’espace, des transports dans une approche multimodale, de valorisation des ressources énergétiques.
 

Les équipements et le mode de fonctionnement

Les micro-réseaux électriques offrent la possibilité de gérer les installations de production et de consommation d'électricité sur un petit réseau, connecté en un point unique au réseau public de distribution d'électricité, afin d'assurer la sécurité d'approvisionnement des utilisateurs.

La proximité de la production avec la consommation permet d'optimiser la distribution et la fourniture d'électricité et, ainsi, de réduire les pertes techniques. La production est directement ajustée aux besoins en énergie du bâtiment ou du quartier. L'efficacité énergétique peut être augmentée grâce à la possibilité de combiner électricité et chaleur (cogénération ou trigénération), ce qui évite la perte d'une grande quantité d'énergie contrairement aux réseaux traditionnels.

Les "productions décentralisées" nécessitent une gestion intelligente afin d'être intégrées au réseau moyenne tension. Ce sont des réseaux qui ont la capacité de gérer et d'anticiper la consommation des usagers, grâce à de multiples capteurs et points de contrôles commandés à distance. L’expérimentation PAGLIA ORBA est dédiée à l’étude du couplage des moyens de production d’origine renouvelable à différentes technologies de stockage de l’énergie selon deux modes de fonctionnement :

  • L’autoconsommation et injection du surplus de production électrique dans le réseau EDF ;
  • L’autonomie énergétique en s’îlotant, c’est-à-dire effacer la consommation que représente « le quartier » vis-à-vis du réseau EDF.

 

Objectifs

Il s’agit de répondre a une double problématique :

  • territoriale de développement énergétique adapté aux ressources locales dans l’optique de territoires à énergie positive ;
  • industrielle par le développement de solutions énergétiques innovantes.

PAGLIA ORBA contribue au développement de nouveaux moyens de production d’énergie pour favoriser le transfert technologique des activités de recherches vers des entreprises.

Pour cela des travaux scientifiques sont menés afin de modéliser et simuler des moyens énergétiques. Ces travaux doivent ainsi permettre de développer des algorithmes de pilotage pour une gestion intelligente de l’énergie afin d’optimiser et de gérer de manière efficace les unités de production et de stockage, en fonction des besoins.

Page mise à jour le 11/11/2016 par PHILIPPE ROCCHI
Plateforme PAGLIA ORBA
Responsables

Paul Antoine BISGAMBIGLIA, Directeur du Laboratoire Sciences Pour l'Environnement (CNRS / Université de Corse)

Christian CRISTOFARI, Responsable du projet structurant Energies Renouvelables

Jean-Louis CANALETTI et Gilles NOTTON, Responsables opérationnels de la Plateforme PAGLIA ORBA

Contact

Plateforme PAGLIA ORBA
Centre d'études Scientifiques Georges Peri de l'Université de Corse, 20000 Ajaccio
myrte@universita.corsica

Jean-Louis CANALETTI
canaletti@universita.corsica

Gilles NOTTON
notton@universita.corsica | +33 (0)4 95 52 41 52

GDRI Sinergie

Le Laboratoire CNRS / Université de Corse "Sciences Pour l’Environnement" (Projet structurant Energies Renouvelables – Plateformes MYRTE/PAGLIA ORBA) est membre du groupement de recherche international "Sinergie" (CNRS / Nanyang Technological University) dont l’objectif est de favoriser la coopération scientifique franco-singapourienne dans le domaine des sources renouvelables d’énergie (production et stockage de l’énergie, réseaux électriques intelligents, etc.).